Les différents types d’agitateurs de laboratoire et leurs applications

agitateurs de laboratoire

Publié le : 16 juillet 20234 mins de lecture

Utilisés au quotidien dans les laboratoires, les agitateurs sont des accessoires primordiaux pour réaliser diverses préparations. Se présentant le plus souvent sous la forme d’une plaque déplacée par un moteur électrique, cet appareil se décline en de très nombreux modèles, avec des applications variées dans les secteurs chimique, cosmétique et alimentaire. Pour tout savoir sur ces équipements, une description détaillée des modèles existants et de leur fonctionnement est à faire.

La composition et le fonctionnement d’un agitateur

L’agitateur de laboratoire est un dispositif électromécanique qui associe une plaque oscillante et un contrôle de temps (un contrôle de vitesse est parfois présent). L’élément principal est la plate-forme sur laquelle sont disposés les porte-échantillons. L’agitateur va permettre ainsi de garantir une parfaite homogénéisation d’un milieu. Selon le milieu en question et les effets souhaités, il existe plusieurs types d’agitateur. Les modèles se démarquent aussi sur le plan de la taille et de leurs fonctions (vitesse fixe ou bien réglable notamment). Leur principe de base réside en un mécanisme intérieur de rotation excentrique afin d’agiter les substances composant les différents échantillons. Pour un maintien optimal, une plate-forme antidérapante ou des clips de maintien peuvent être intégrés. Selon les types d’appareils, les agitateurs peuvent inclure aujourd’hui un plus grand nombre de composants ou d’accessoires, leur permettant d’accroître leur efficacité ou d’être plus polyvalents. Leur facilité d’utilisation et leur large panel d’utilisations en font des accessoires essentiels dans tout laboratoire.

Les types d’agitateurs disponibles

Afin de correspondre à la typologie de travail de chaque laboratoire, les fabricants proposent une grande variété d’agitateurs. Le plus utilisé par les professionnels est l’agitateur magnétique. Ce mélangeur est muni d’une plaque aimantée ou d’un cercle d’électro-aimants servant à créer un champ magnétique. Ceux-ci sont mus par un moteur électrique propulsant un barreau d’agitation magnétique placé à l’intérieur du récipient disposé sur la plaque. Cette technique est idéale pour une agitation optimisée de toute substance. Des modèles avec système de chauffage existent également. L’agitateur orbital est un autre équipement courant au sein des laboratoires et des cliniques. Il peut prendre de nombreuses formes, avec des tailles différentes et la présence ou non d’une commande pour régler la vitesse. Parmi les grands types d’agitateurs sur le marché, on peut citer aussi les modèles à vortex pour le mélange des tubes à essais, avec des pieds de ventouse et une vitesse réglable, ainsi que les agitateurs à tige, à plateau, à rouleaux ou à retournement (pour l’analyse des sols et des eaux).

Les différentes applications possibles pour un agitateur

Les agitateurs que l’on trouve en laboratoire servent essentiellement à mélanger des substances en milieu liquide. Leur rôle s’étend aussi à la préparation de combinaisons de produits. Les agitateurs servent en outre à introduire des substances liquides à haute réaction par égouttage pour diminuer les risques. Les modèles les plus perfectionnés permettent quant à eux de chauffer et de mélanger simultanément des produits à une température donnée et selon un mouvement constant. Résistants et dotés d’une longue durabilité, les agitateurs sont des équipements incontournables en laboratoire. Ils sont employés en complément d’autres appareils pour effectuer des processus divers comme la cristallisation et l’homogénéisation des substances.


Trouver un médecin de garde à Montpellier : comment faire ?
Comment bien choisir son audioprothésiste ?

Plan du site