Quel est le rôle de la médecine du travail ?

Parfois mal-interprétée et crainte, la médecine du travail, concrètement, a pour fonction première de veiller à la santé et au bien-être des salariés. Autrement dit, le rôle d’un médecin du travail, qu’il soit propre à l’entreprise ou commun à plusieurs d’entre elles, a un rôle exclusivement préventif, c’est-à-dire de veiller à ce que la santé de chaque salarié ne se dégrade pas du fait de son travail.

Le rôle de la médecine du travail vis-à-vis de l’entreprise

Plus concrètement, un médecin du travail établit et restitue à l’employeur une fiche d’entreprise sur laquelle il figure les risques professionnels de la structure et les effectifs de collaborateurs qui y sont exposés. Il se charge de surcroît de rédiger et de transmettre à l’employeur ou au CE un rapport annuel d’activité. Dans un contexte où le rôle de la médecine du travail est purement préventif, un médecin du travail a pour vocation première de surveiller constamment l’état de santé de chaque collaborateur, mais aussi de mettre au profit de l’employeur des conseils avisés sur ce que celui-ci doit faire pour améliorer significativement les conditions de travail, ou pour réduire et éviter les discriminations et risques d’accident du travail, ou encore pour favoriser le maintien de l’emploi. Son intervention concerne aussi l’adaptation des rythmes de travail, des postes et des techniques à la physiologie des salariés. En outre, un médecin du travail peut effectuer une visite des locaux professionnels, que ce soit de son initiative ou suite à la demande du chef d’entreprise, du CHSCT, ou des délégués du personnel.

Le rôle de la médecine du travail vis-à-vis du collaborateur

Un spécialiste de la médecine du travail assure, le suivi médical de chaque salarié qui lui est confié, mais aussi les visites médicales obligatoires telles que les visites d’embauches, les visites périodiques et les éventuellement les visites de reprises. Par ailleurs, ce médecin peut aussi se charge des visites médicales de pré-reprises ainsi que celles qui sont exigées, soit par le salarié lui-même, soit par le chef d’entreprise. On parle ici donc de visites médicales facultatives.

Un médecin du travail impose des mesures individuelles si nécessaire

Conformément à l’article L. 4624-1, un spécialiste de la médecine du travail est en droit d’imposer des mesures individuelles, par exemple les transformations et mutations de postes, que le chef d’entreprise se doit de prendre en compte. Au cas où l’employeur s’y opposerait, celui-ci est contraint de faire connaître les motifs s’opposant à ce qu’il y soit donné ensuite.

Quand aller chez le médecin du travail ?
C’est quoi un médecin du travail ?