Comment bien choisir son audioprothésiste ?

audioprothésiste

En cas de déficience auditive, il est recommandé de consulter un audioprothésiste. C’est le professionnel de la santé responsable de la conception et de l’ajustement des aides auditives pour tous. Mais pour choisir le bon audioprothésiste qui répond à vos besoins, quelques critères doivent être considérés.

L’audioprothésiste est avant tout un diplômé d’État

Les audioprothésistes sont des techniciens professionnels de la santé qui conçoivent, fabriquent et installent des prothèses auditives. Ce que les audioprothésistes font pour vos oreilles, c’est ce que les opticiens font pour vos yeux : ce sont tous des professionnels de santé, et ils travaillent selon la prescription du médecin (ORL (ORL), ophtalmologiste) et ajustent le matériel spécifique adapté à chaque patient pour corriger déficience auditive ou visuelle. Le service ORL prescrira le patient. Ceci est obligatoire pour toutes les aides auditives. Cette ordonnance lui permet d’être partiellement remboursé par L’Assurance-Maladie, même pour une correction optique, la prise en charge est encore limitée. En effet, le travail d’un audioprothésiste débute alors :

  • Avant l’appareillage : mesure auditive, prise d’empreinte et essai des conduits auditifs ;
  • Lors de l’appareillage : adaptation progressive et programmation de l’appareil, accompagnement personnalisé du patient à son usage.
  • Après l’appareillage : Suivi sans limite du patient, c’est-à-dire jusqu’à la fin de la prothèse auditive (en moyenne cinq ans).

Par conséquent, le patient doit voir son audioprothésiste au moins quatre fois au cours de la première année de port d’un appareil auditif, et deux fois les années suivantes. Ainsi, pour bien choisir votre audioprothésiste, il faut bien vérifier ses compétences et son diplôme, car il est avant tout un professionnel diplômé d’Etat. Selon les résultats du test, le mode de vie du patient et surtout ses capacités financières, l’audioprothésiste va choisir la prothèse auditive la plus appropriée. Il assemble, ajuste et répare la prothèse si nécessaire, car il doit assurer le suivi de l’aide auditive et contrôler la qualité de la correction de la déficience auditive. Sa fonction est aussi pédagogique. Il a expliqué et enseigné le principe de fonctionnement de l’appareil au patient et à son entourage : positionnement, réglage et entretien. Pour toutes autres informations, cliquer sur ce lien: blabla-audition.fr

La proximité du centre d’audition

La proximité du centre d’audition est aussi l’un des critères à considérer pour le choix de votre audioprothésiste. Lorsqu’une seule personne doit porter un appareillage auditif, plusieurs rendez-vous sont fixés au centre auditif. En fait, de nombreuses entrevues régulières sont à prévoir avec votre audioprothésiste, en particulier dans les premiers stades. Ces rendez-vous permettent à cet expert de réaliser des tests auditifs, d’ajuster l’audioprothèse adapté au patient et même d’effectuer des réparations si nécessaires. Par conséquent, il est fortement recommandé de choisir un audioprothésiste près de chez vous pour un suivi régulier. D’autant plus que le suivi du patient par l’audioprothésiste peut durer plusieurs années. Ainsi, choisir un centre auditif proche de chez soi peut logiquement éviter les déplacements sur de longues distances. Qu’il s’agisse de régler, d’entretenir ou de dysfonctionnement des aides auditives, c’est une bonne chose d’avoir votre audioprothésiste à proximité.

La renommée de l’expert et vérifier son devis

Les connaissances professionnelles et la fiabilité d’un audioprothésiste sont les garanties d’un appareillage réussi. Il est possible de connaître cette qualité par le bouche à oreille ou les avis laissés par les patients sur Internet. Un audioprothésiste fiable et réputé apporte un soin plus personnalisé incluant : une assistance concernant le choix de l’appareil auditif, un test de l’audition, l’adaptation des appareils auditifs en fonction de vos besoins et assistance indispensable pour tous les soucis d’entretien. Quant au devis, un vrai professionnel en appareillage auditif fournit un devis normalisé, qui indique le coût de l’équipement de correction auditive et le prix du service d’adaptation fourni, qui sont indissociables de l’équipement. Ce devis d’appareillage auditif doit inclure quelques éléments suivants :

  • Les informations indispensables à l’identification de l’audioprothésiste, de son patient et du médecin qui a prescrit l’ordonnance.
  • Numéro et date du devis, ainsi que sa période de validité.
  • Le modèle, la marque et le prix de vente toutes taxes comprises et hors taxes de l’appareillage auditif proposé, y compris les divers accessoires qui contribuent au bon fonctionnement, s’il doit être fourni pour chaque oreille quand il est porté des deux côtés.
  • La durée du test, les éléments de facturation applicables pendant le test et le montant restant que le patient pourrait avoir à payer si le matériel n’est pas acheté à la fin du test. Le montant de la marge qui peut être nécessaire pour l’équipement mis en service pendant l’essai.

En définitive, le devis doit être accompagné d’une fiche technique précisant les principales caractéristiques du matériel proposé.

Les techniques chirurgicales de l’hypermétropie
Faire appel aux prestations d’un télésecrétariat médical