Le métier d’opérateur de production en salle blanche : qu’en est-il ?

La salle blanche a besoin constamment de contrôle permanent vu l’humidité, la pression et la température sont fixes. En étant un opérateur dans un tel environnement, vous devez vous munir de toute une série de protections comme un masque, une combinaison et des bottes. Toutes ces mesures sont prises afin d’améliorer la sécurité et d’atténuer la contamination ou la pollution. 

Les différentes missions de l’opérateur de production en salle blanche

En tant qu’opérateur, vous serez amené à travailler avec des équipements de production de pointe. Vous allez utiliser des équipements semi-conducteurs. Vous effectuez des travaux d’assemblage avec une intégration très minutieuse pour pouvoir satisfaire la commande de la clientèle. Tout en respectant les fiches d’instructions en suivant les modes opératoires précisés, suivez le lien norme-haccp.com pour en savoir plus.

Vous réalisez des tâches comme l’assemblage, le nettoyage et le réglage des composants par l’utilisation de microscope.  De ce fait, l’opérateur a pour rôle de contrôler les produits finis et les composants grâce à un système automatisé ou d’un microscope. Le conditionnement des produits est aussi effectué par l’opérateur. Et pour les autres systèmes, un opérateur doit savoir bien maîtriser les outils informatiques.

Pour montrer qu’un opérateur est capable, il faut qu’il possède des qualités et compétences comme : la minutie, la rigueur, une excellente condition physique et enfin une dextérité.

Les formations pour faire d’un opérateur de production en salle un métier

Pour travailler en production en salle blanche, obtenir un bac professionnel est toujours requis pour en devenir un, que ce soit en industrie des procédés ou en chimie. Mais aussi en bac technologique dans l’électrotechnique ou l’électronique. Ou bien une formation pour maîtriser des BPF ou un travail qui s’effectue sous mode opératoire, de l’hygiène et de la sécurité avec le respect de la qualité.

 Il existe des débouchés qui vous placeront en opérateur en salle blanche. Comme le cas des industries qui cherchent des opérateurs de production pour exercer dans un environnement contrôlé. Parmi eux, les entreprises de production d’optique, d’informatique et de microélectronique et bien d’autres entreprises avec de hautes technologies.

Vous pouvez également trouver dans des industries de biotechnologie, agroalimentaires et pharmaceutiques des salles blanches. Normalement, vous travaillerez en équipe en vous opérant des roulements d’horaire. Et pour être un employé, il vous est demandé d’avoir une première expérience semblable dans un environnement contrôlé et la maîtrise des matériels informatiques. En sortant d’une formation, votre emploi intérimaire peut vous favoriser une voie pour trouver un emploi.

 Comment évolue professionnellement un opérateur en salle blanche ?

Vous avez la possibilité d’évoluer vers un poste de technicien de production selon votre secteur et votre employeur. Les offres d’opérateur en salle blanche avec le salaire peuvent en moyenne atteindre environ 1 600 euros par mois.

En tant qu’opérateur de production, vous intervenez dans un milieu aseptisé avec une atmosphère contrôlée connu sous la « salle blanche » ? Vous accomplirez diverses opérations de fabrication avec des procédés bien élaborées et strictes. C’est avec des équipements de pointe que vous allez travailler dans un atelier à usage unique où l’expérience ne va pas vous manquer pour élargir les compétences.

Comme missions principales, vous effectuez des travaux d’assemblage de façon minutieuse. C’est à vous de bien contrôler la température, l’humidité et la pression en respectant les fiches d’instructions et les modes opératoires et les spécificités des contrôles ou Statistical Process Control (SPC). Vous réglez les composants sous microscope, l’assemblage et le nettoyage. Puisque vous êtes opérateur, c’est vous qui contrôlez les produits et composants finis à l’aide du microscope ou d’un système automatisé dont vous allez activer ou manipulé pour fonctionner. En plus des compétences techniques comme la maîtrise des outils informatiques, vous devez savoir les règles d’hygiène et de sécurité dans une salle blanche. Et évidemment, possédez des qualités professionnelles qui vous pousseront vers de meilleures occasions.

Comment se présente le métier d’opérateur de production en salle blanche ?

Un opérateur est vêtu d’une combinaison et travaille dans une industrie ou une entreprise de biopharmaceutique en participant à la surveillance et à la conduite d’un procédé pour fabriquer des médicaments ou vaccins en respectant les règles préétablies suivant les normes d’hygiène.

L’opérateur enfile un équipement complet tel un EPI ou équipement de protection individuel, de la tête aux pieds pour préparer de façon soigneuse l’entrée en salle blanche. L’instauration des mesures rigoureuses sert à préserver l’opérateur pour qu’il ne devienne pas un vecteur de contamination ou de pollution pour sa sécurité et pour l’environnement. Il doit être capable de détecter les problèmes parce qu’il connait chacune des étapes de fonctionnement de la machine, en agissant sous la responsabilité directe d’un technicien de production qui est le chef d’équipe et par un ingénieur de production.

  Il œuvre dans l’optimisation, la fiabilisation et l’amélioration de l’unité de production, et il va proposer des modifications techniques relatives à la production selon les changements de procédures, car il participe à la réalisation d’essais. Et juste avant de quitter la salle blanche, il doit la nettoyer et la désinfecter de fonds en comble. 

Comment avoir des lèvres douces et nourries tout au long de l’année ?
5 astuces pour garder le moral en automne