Quelles médecines douces choisir pour quelle affection ?

médecines douces

Les médecines douces constituent une alternative fiable et efficace pour traiter différentes affections. Hypnose, naturopathie, chiropraxie, yoga, ostéopathie, sophrologie, ces médecines naturelles ont déjà prouvé leurs efficacités sur de nombreuses personnes. Mais quelles médecines douces guérissent quelle affection exactement ? Et laquelle de ces différentes pratiques correspond à votre corps ?

Qu’est-ce que la médecine douce ?

Les médecines douces appelées aussi médecines alternatives sont des formes de traitement naturelles qui regroupent plusieurs pratiques. Les disciplines les plus pratiquées en ce moment sont : l’hypnose, l’acupuncture, la sophrologie, la réflexologie, la naturopathie, l’ayurveda, l’étiopathie, la chiropraxie, l’ostéopathie, l’homéopathie et la diététique. Caractérisées par le fait qu’elles sont non conventionnelles, ces différentes formes de médecines se basent sur des traitements naturels et elles n’utilisent aucun médicament pharmaceutique. Allant à l’encontre de l’éthique des médecins, ces dernières ne peuvent donc pas être pratiquées par des docteurs. En effet, accusées par la science comme étant inefficace, ce type de pratique n’est pas encore reconnue par la science comme étant une forme de médecine à part entière. Pourtant, de nombreux hôpitaux et cliniques font appel à de la médecine douce pour améliorer l’état de santé de leurs patients. Selon des sondages effectués, plusieurs patients atteints d’une affection grave auraient été guéris par le biais des médecines douces. Si vous voulez atteindre un résultat plus efficace en parallèle avec un suivi médical, essayez l’hypnose ici hypnotiseur à Paris.

Pourquoi faire appel à la médecine douce et quand y recourir ?

De nombreuses raisons peuvent inciter à recourir à la médecine douce comme traitement d’une affection. Tout d’abord, si vous êtes victime d’un problème d’estomac et que vous ne supportez pas l’usage des médicaments, recourir à la médecine douce est la meilleure chose à faire. En effet, comme les médecines douces n’usent pas de médicament pour guérir les patients, elles ne présentent aucun risque sur l’organisme. Elles sont donc destinées aux personnes qui veulent arrêter les traitements médicaux et qui veulent suivre des traitements plus naturels à la place. Une séance d’hypnose est une des médecines douces les plus prisées en ce moment pour son efficacité surprenante. En effet, cette pratique aide à soigner toutes les maladies liées au stress en faisant appel à un hypnotiseur à Paris. Vous pouvez aussi recourir à une séance d’hypnose à Paris en alternance avec un suivi médical pour un traitement plus efficace. En effet, associer ces deux traitements permet de limiter les effets indésirables des traitements médicamenteux. Vous pouvez aussi faire appel à un naturopathe, un sophrologue ou à un réflexologue lorsque vous sentez que vos maux ne sont pas guéris par la médecine courante.

Quelles médecines douces choisir pour guérir quelle affection ?

Une médecine douce est efficace pour guérir des affections particulières. Cependant, il peut aussi arriver qu’il y ait une interdépendance entre certaines médecines douces et qu’elles doivent être utilisées ensemble. Vous pouvez par exemple recourir à la naturopathie et à l’hypnose à Lyon si vous souhaitez arrêter de fumer, pour soigner un rhume ou pour des maux de ventre réguliers. Il peut aussi arriver que certaines personnes réagissent mieux à une médecine douce en particulière et ne réagissent pas du tout à d’autres. En effet, il existe des patients qui sont soignés après deux séances d’acupuncture et d’autres qui ne guérissent pas même après une centaine de séances. Cette défaillance est souvent expliquée par le trait de personnalité d’une personne et de votre caractéristique physique. Ces deux paramètres doivent donc être pris en compte lorsque vous choisissez la médecine douce comme traitement. Mais vous pouvez aussi effectuer votre choix en fonction de vos préférences pour trouver la médecine douce qui correspond à votre affection. Si vous répondez bien à la méthode psychologique, allez vers l’hypnose. Si vous avez une maladie plus physique et qui nécessite une manipulation du corps, consultez un réflexologue ou allez vers l’ostéopathie, le massage ou la chiropraxie. Enfin, si vous souhaitez allier le physique et la mentale, optez pour le yoga, la sophrologie ou la méditation.

 

Comment échanger des informations entre les différents professionnels pour sécuriser votre médication ?
Se laisser conseiller pour le choix de ses lentilles